Comment dépister ses carences en micronutriments ?

Facebook
Twitter
LinkedIn

Les micronutriments sont indispensables au bon fonctionnement du métabolisme. Etant donné que l’organisme est dans l’incapacité de produire la majorité d’entre eux, une alimentation équilibrée permet d’apporter la quantité de vitamines, d’acides gras, d’acides aminés et d’oligoéléments dont il a besoin au quotidien. A certaine période de la vie, des carences peuvent faire leur apparition. En plus des signes cliniques, quelques examens sanguins permettent de les dépister et de pallier aux manques.

Les symptômes liés à des carences en micronutriments

Plusieurs situations peuvent être à l’origine d’une carence en micronutriments : grossesse, activité physique intensive, stress, absorption de certains médicaments, abus d’alcool et de nicotine, régime alimentaire draconien, etc.
Lorsque l’organisme a épuisé ses réserves en micronutriments, quelques symptômes pourraient faire leur apparition. Les plus fréquents sont les suivants :

  • fatigue inexpliquée ;
  • affaiblissement ;
  • douleurs musculaires ;
  • maux de tête ;
  • nervosité ;
  • manque de concentration ;
  • pâleur et problème de peau ;
  • chute de cheveux ;
  • ongles fissurés ;
  • saignement des gencives.

Les examens médicaux pour dépister une carence en micronutriments

Les prises de sang

La demande la plus fréquente est sans doute le dosage de la vitamine D, de la vitamine K et des vitamines B1, B6, B9 (acide folique), B12. Les vitamines A, C et E sont difficiles à quantifier car elles sont trop fragiles.
Pour les minéraux, un prélèvement sanguin en laboratoire permet de mesurer le taux de fer, de magnésium, de calcium et autres dans l’organisme.
Un profil lipidique permet de mettre en évidence une carence en acides gras insaturés notamment l’oméga 3. Un médecin sportif peut également prescrire un dosage des acides aminés chez les athlètes de haut niveau.

Les tests d’urine

La quantité de certains micronutriments peut être évaluée grâce aux examens d’urine. C’est le cas du potassium, du sodium, du phosphore, de l’iode, du zinc, du cuivre, etc. Cet examen mettra en évidence le manque ou encore l’excès dans l’organisme.
SOURCES :
https://www.nu3.fr/blogs/nutrition/carences-nutriments
https://www.topsante.com/medecine/fatigue/antifatigue/micronutrition-votre-bilan-anti-carences-29063